Les vagues de bois de Jörg Gläscher

Durant la deuxième vague de coronavirus en Allemagne, le photographe et artiste Jörg Gläscher a décidé de canaliser sa propre inquiétude en ramassant du bois mort et en construisant des vagues massives dans la forêt, près de Hambourg. Les réalisations ont été photographiées puis détruites pour réutiliser le matériau. La plus grande vague mesurait 4 mètres de haut sur 9 mètres de large. Submergeant la forêt et créant des couches ondulantes, ces vagues rappellent la force destructrice de la nature et matérialisent la période angoissante vécue.

Pour en savoir plus:
Journal du Design

Jörg Gläscher

Dernières actualités IDB

20% de rabais sur toutes les nouvelles annonces ou encarts au mois de décembre 2021.

[EN SAVOIR PLUS]

En complément à notre article paru en août sur les Journées européennes du patrimoine 2021 (pp. 12-13), nous vous informons que le domaine de la Doge à La Tour-de-Peilz (VD)...

[EN SAVOIR PLUS]

Durant la deuxième vague de coronavirus en Allemagne, le photographe et artiste Jörg Gläscher a décidé de canaliser sa propre inquiétude en ramassant du bois mort et en...

[EN SAVOIR PLUS]
Vers le site de la FRECEM